SLC - Sports, Loisirs & Culture Saint-Léger

Manifestations

sortie annuelle : château de vincennes

le 15 mai 2019

visite guidée du château de Vincennes - repas au restaurant - parc floral

Château

La forteresse est située à proximité de la capitale, à environ huit kilomètres de l'île de la Cité. Contrairement à la majorité des châteaux forts, elle n'est pas implantée sur une butte, une colline ou sur le haut d'une falaise, mais sur un plateau calcaire. Elle n'est pas à proximité d'un cours d'eau, mais seulement d'un ruisseau, le ru de Montreuil, descendant du plateau de Montreuil, qui alimentait les douves dont le trop-plein se dirigeait ensuite vers Paris et se jetait dans le lac de Saint-Mandé.
Au Moyen Âge, époque de la construction, le site était couvert par une forêt pleine de gibier. Depuis le XIXe siècle, les alentours du château sont urbanisés : il ne reste de la forêt que le bois de Vincennes.
Cette forteresse a plus l'apparence d'une vaste cité fortifiée ou d'une « résidence royale fortifiée » que d'un château fort. Le château n'était à l'origine qu'un simple manoir, mais il eut très tôt vocation à abriter, pour de longues périodes, la famille royale avec toute sa domesticité, une partie de l'administration du royaume et l'armée nécessaire pour sa défense.
Il est composé d'un long mur d'enceinte, flanqué de trois portes et de six tours de 42 mètres de hauteur, qui se développe sur plus d'un kilomètre et protège un espace rectangulaire de plusieurs hectares (330 × 175 m). La place ainsi protégée est occupée par le donjon haut de 52 mètres au-dessus du sol de la cour, des bâtiments administratifs, civils et militaires, et une chapelle. Au Moyen Âge, l'ensemble permettait de vivre sur place à plusieurs dizaines de milliers de personnes. Quand Jacques Androuet du Cerceau dessine le château dans l'album Le premier volume des Plus excellents bastiments de France, en 1576, l'enceinte est encombrée ; « elle renferme une véritable ville ». Le donjon a été conçu pour abriter le roi de France en cas de danger. Il est à lui seul une place forte. De larges douves, un châtelet et deux ponts-levis assurent sa défense. Le niveau le plus bas sert de réserve d'eau et de vivres. Le premier et le deuxième étage sont les appartements royaux. Les trois autres niveaux supérieurs accueillent les domestiques et les militaires.

Parc Floral

Au XIXe siècle, le bois de Vincennes est un terrain d'entraînement militaire. Il est défriché pour laisser place aux casernes, champ de manœuvres et buttes de tir. Napoléon III cède en 1860 le bois à la ville de Paris pour qu'il soit transformé en parc symétrique du bois de Boulogne.
À la fin des années 1960 et à l'occasion des Troisièmes Floralies Internationales, un site est recherché dans le bois par la Ville de Paris pour abriter la manifestation. La conception et la réalisation du Parc sont confiées à l'architecte paysagiste Daniel Collin.
Le site choisi — les anciens terrains militaires désaffectés de La Cartoucherie et de la Pyramide — est totalement remodelé. Seule la pinède existante et ses pins de Corse sont conservés.
Le Parc floral sera inauguré en 1969. Avec ses 35 hectares, ce sera le plus grand espace vert créé à Paris depuis la fin du Second Empire. Quinze mois de travaux auront été nécessaires avant d'effectuer les premières plantations.
L'influence du Japon
L'architecture paysagiste du Parc, Daniel Collin, s'inspire très librement du style japonais popularisé à l'époque de sa conception par les Jeux olympiques de Tokyo de 1964. Les envolées des toitures du restaurant et les vagues de pavés de l'entrée sud rappellent le stade olympique de Yoyogi par Kenzo Tange.
La manière d'articuler les 28 pavillons et les patios horticoles à thèmes fait penser à l'architecture de la Villa Impériale de Katsura. Les toitures débordantes, les allées semi-couvertes noyées dans la végétation et les charpentes orthogonales des pavillons sont autant de clins d'œil à leur modèle. Le parc comprend également un hall qui sert de centre d'expositions et de manifestations.
Le traitement en finesse de ces références donne au site une élégance et une personnalité à part parmi les jardins contemporains.
Un parc de sculptures
Dans le cadre de l'aménagement du Parc, Bernard Anthonioz développa une politique de commandes auprès de jeunes artistes tels que Stahly, Oleg Goudcoff, Agam, Penalba, Tinguely et Jean-Pierre Raynaud, ou de plasticiens confirmés comme Giacometti et Calder. Pour la première fois, entre 1969 et 1971, des commandes d'art éphémère furent réalisées.
La thématique des paysages[modifier | modifier le code]
Le parc abrite une collection unique de 1 500 iris différents. Il offre une articulation très adroite de plusieurs thèmes végétaux : prairie de bulbes, miroir d'eau avec sa fontaine monumentale de François Stahly, vallée des fleurs, pinède et sa végétation d'azalées, de rhododendrons et de camélias, paysages aquatiques ou campagnards.
Il abrite également 7 951 taxons4 référencés de fleurs, bulbes et arbres, dont des collections nationales de géraniums, d'astilbes et d'iris, ainsi qu'une collection agréée de fougères rustiques et de pivoines herbacées.
Le parc floral organise chaque automne un concours international de dahlias, présente au printemps plus de 250 variétés de tulipes et accueille le concours Franciris depuis mai 2015. Il est officiellement reconnu jardin botanique depuis 1998.
Le parc abrite une scène de spectacles (l'Espace Delta) en semi plein-air, deux restaurants, un théâtre, un espace évènements pouvant accueillir diverses manifestations, un spectacle de marionnettes ainsi qu'un vaste espace de jeux pour enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DEJEUNER AUX NOUVELLES CHARMILLES

Le 27 Février 2020

 au 12 rue Félicien David

prix 15€ entrée plat dessert et apéro vin et café compris

inscription auprès de Jacquelin Copin

Un bon moment passé ensemble et une très belle ambiance sonore....
SLC a trouvé son équipe d'animation mais nous ne la dévoilons pas encore...

Convivialité, c'est la Devise de SLC!

Les 2 Claire et Ghislaine

GALETTE DES ROIS

Le 20 janvier 2020

Tous les membres de l'association sont conviés à 14h à l'AGASEC au 2 bis rue saint léger à Saint Germain en Laye.

 

notre tradionnel repas de fin d'année

le 13 décembre 2019

Pour la fin de l'année, nous vous invitons à venir partager un repas, au presbytère de l'église Saint Léger à 12h.

Veuillez vous inscrire auprès de Marie Christine Rager en indiquant ce que vous amènerez : un plat salé, un dessert, une bouteille de vin ou du café.

Le nombre de personnes est limité à 45.

voici les photos de ce repas :

Nous remerçions Marie-Christine qui, avec efficacité a géré les inscriptions, et grâce à qui notre menu a été si bien équilibré et varié. Dommage, quelques ennuis de santé l'ont empêchée d'être parmi nous, mais tout va bien maintenant.
Monique, soignes bien ton pied pour repartir ...d'un bon pied en Line Dance en janvier. Et on a bien reçu le message de certaines d'entres-vous qui ont été déçues de ne pas avoir eu un aperçu des talents de nos danseuses!

UN GRAND MERCI également
- à notre JACQUELINE irremplaçable, hyper-organisée, véritable petite fourmi de notre association,
- à ses Petites Mains Christine et Claire,
- à Notre Sommelier Fabien,
- notre fleuriste Brigitte,
qui ont installé, servi avec efficacité et rapidité, décoré les tables et à toutes celles qui ont contribué à l'ambiance musicale "anglaise" de cette manifestation.

Et à Vous toutes, Amies Fidèles de notre Association, qui avez participé en aidant au bon déroulement de cette manifestation et sans qui rien n'aurait été possible!

Et A "NOTRE ASSOCIATION SLC" !

sortie annuelle : la propriété caillebotte à yerres

le 14 juin 2019

La propriété Caillebotte à Yerres
La propriété où le célèbre peintre Gustave Caillebotte entre 1860 et 1879, et où il peignit près de 580 tableaux et dessins. Un lieu chargé d'émotion et d'histoire dans lequel l’artiste et sa femme ont pu vivre et transmettre aujourd’hui cette ambiance typique de l’époque. Une demeure vue comme une source d’inspiration majeure pour le peintre et qui reste au fil des années un témoignage exceptionnel et préservé de la maison à l’époque des impressionnistes.
Entièrement rénovée, la magnifique demeure à l'italienne, construite probablement vers la fin du XVème siècle, permet d’accéder à son atelier, aux salons, à la salle à manger, à la salle de billard entièrement redécorés et remeublés comme à l'époque du peintre. A l'étage, il est possible de découvrir le mobilier original dans la véritable chambre de l'artiste. Côté jardin, les visiteurs peuvent profiter des 11 hectares pour voyager : du casin italien à l’orangerie en passant par le kiosque oriental, l’Exèdre ou encore le coin des statuaires grecques… Les visiteurs peuvent peut-être retrouver quelques vues et paysages présents dans 90 des œuvres du maître. La rivière d’Yerres, représentée sur une vingtaine de tableaux de l’artiste, en est sans doute le point culminant. Il est même possible de faire de la barque ou du canoë.
La Propriété devient définitivement un lieu culturel incontournable en Île-de-France, haut lieux de l’impressionnisme, partenaire du réseau « Destination Impressionnisme » et prêt à accueillir de nombreux visiteurs dans ses jardins, ses lieux d'exposition. L’endroit se place ainsi comme un véritable témoin du mode de vie d'une famille aisée sous la Restauration. Une plongée dans l’histoire qui plaira aux amateurs tout comme aux néophytes.
Voici ci-dessous le site concernant les explications données par le guide de la façon dont on été reproduits les fresques en papiers peints qui ornent la salle à manger et le salon de la maison Caillebotte.
http://www.zuber.fr

DEJEUNER AUX NOUVELLES CHARMILLES

Le 7 Février 2019

 au 12 rue Félicien David

prix 15€ entrée plat dessert et apéro vin et café compris

inscription auprès de Jacquelin Copin

https://1drv.ms/f/s!ApEMDwMlKmcGiBOVWjpyLkPWyqIy

Un bon moment passé ensemble et une très belle ambiance sonore....
SLC a trouvé son équipe d'animation mais nous ne la dévoilons pas encore...

Convivialité, c'est la Devise de SLC!

Les 2 Claire et Ghislaine

GALETTE DES ROIS

Le21 janvier 2019

Tous les membres de l'association sont conviés à 14h à l'AGASEC au 2 bis rue saint léger à Saint Germain en Laye.

https://1drv.ms/f/s!ApEMDwMlKmcGh1NR3uX1_t-7Xy14

notre tradionnel repas de Noël

Le 14 Décembre 2018

Pour les 45 ans de notre association, nous vous invitons à venir partager un couscous, au presbytère de l'église Saint Léger.

Veuillez vous inscrire auprès de Marie Christine Rager en indiquant si vous amenez un dessert, une bouteille de vin ou du café.

Le nombre de personnes est limité à 40.

voici les photos de ce repas de Noel

https://1drv.ms/f/s!ApEMDwMlKmcGhl3WHJNfyq_2wizY

sortie fin d'année : Auvers sur Oise

le vendredi 15 juin

visite guidée de la maison atelier du Docteur Gachet

Inscrite avec le jardin à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1991, achetée par le Conseil général du Val-d’Oise en 1996, la maison a ouvert ses portes au public en 2003, année du 150ème anniversaire de la naissance de Vincent van Gogh.
La collection de peintures et de gravures du médecin a été dispersée mais les papiers peints anciens portent encore la marque des accrochages passés et la presse à bras du docteur Gachet, vendue en 1943, y a repris sa place grâce à un prêt.
Dans l’intimité des petites pièces de cette haute bâtisse, la scénographie, subtile et presque imperceptible, se veut une évocation de ce passé, à travers la matière des choses, le rapport entre les couleurs et la présence de certains objets.
Paul Ferdinand Gachet naît le 30 juillet 1828 à Lille, dans une famille de la moyenne bourgeoisie. Refusant d’adopter la carrière de son père dans l’industrie lainière, il s’inscrit en 1848 à la Faculté de Médecine de Paris. Après avoir travaillé à la Salpêtrière avec des malades mentaux, il soutient une thèse titrée Étude sur la mélancolie à l’Université de Montpellier, et prête le serment d’Hippocrate en 1858.

Maison atelier Daubigny

Le 15 février 1817 Charles-François Daubigny nait à Paris.
Son père, Edme-François, est peintre décorateur et aime aussi brosser des paysages, à ses heures. Son oncle, Pierre, frère d’Edme-François, est aussi un artiste et exerce son talent de dessinateur, peintre et miniaturiste. Sa tante, Amélie, épouse de Pierre, est également miniaturiste. Tous trois ont suffisamment de talent pour être reconnus et avoir accès aux Salons.
Chez les Daubigny, habileté, talent et courage journaliers se conjuguent. Aussi par ces temps de frugalité, la bonne humeur règne. Et ce cercle de famille formera une partie du caractère du petit Charles-François qui, dès son plus jeune âge, alors fragile de santé, est mis en nourrice à Valmondois, à la campagne, où il va rester jusqu'à l’âge de 9 ans. Il y apprendra à apprécier la nature.
De retour chez ses parents, à Paris, il fréquente l’école mais dès qu’il est un peu souffrant, on le garde à la maison. Baignant dans un monde artistique, sa grande distraction est de couvrir des feuilles de papiers de dessins d’enfant. Au fil du temps, ses dessins vont s’affirmer et il devient bon dessinateur avant même de savoir bien écrire. Il délaisse petit à petit les bancs de l’école au profit de l’apprentissage par l’expérience de la vie.
Dès l’âge de quinze ans il s’affaire à la petite décoration de boites à bonbons, coffrets à bijoux, fond de pendules et autres pieds de ventilateur, ce qui lui permet d’aider financièrement sa famille.

DEJEUNER AUX NOUVELLES CHARMILLES

Le 15 Février 2018

 au 12 rue Félicien David

prix 14€ entrée plat dessert et apéro vin et café compris

inscription auprès de Jacquelin Copin 06 16 46 36 83

GALETTE DES ROIS

Le15 janvier 2018

Tous les membres de l'association sont conviés à 14h à l'AGASEC au 2 bis rue saint léger à Saint Germain en Laye.

DEJEUNER SPECTACLE

Le 19 Décembre 2017

Vous êtes conviés à ce déjeuner spectacle pour fêter la nouvelle année.

Il y aura une démonstration de danse, de l'accordéon et des chants, bref tout pour passer une agréable et conviviale après-midi.

il y aura même en décoration les compositions ikebana qui ont été faites lors de l'atelier mené par Brigitte Briffaud.