SLC - Sports, Loisirs & Culture Saint-Léger

Conversation anglaise

 

 

 

reprise des cours en mars

On our usual walk in the park around the castle, Claire, Florence, Liselotte, Martine and I welcomed a newcomer, Giovanna, a Line Dance friend of mine.

Our traditional first stop was at the Pecan tree (planted to commemorate 30 years of friendship with St Germain's sister city, Winchester Massachusetts).

No buds (bourgeons) yet. Let's hope next time it'll look greener ..... 🌳...

We came across (tomber sur) a dove (une colombe) and Liselotte talked about the famous hotel La Colombe d'Or at St Paul de Vence and the famous show-biz people who used to go there. While working as an au-pair to a rich lady who knew Boris Vian, she also met other famous people like George Wilson and his then young son, Lambert. We were all ears (tout ouîe) and we hope that she'll tell us more about her exciting life as an au-pair !!

Looking forward to seeing you all again soon, Brigitte

 

en attendant le prochain rendez-vous en mars

The first two pages of Talking about Jane Austen in Baghdad

The book, based on a true story is quite easy to read. It's the story of two women who, through their emails, share laughter  and tears and much more.

The first two emails below will give you a good idea.

Hope you'll enjoy reading them and will want to know more .....

Have a nice weekend, see you in March, Brigitte

 

12 fevrier cours via zoom

Eight of us enjoyed zooming together this afternoon in the warmth of our homes. I hope that in March we'll be able to meet for real in two or three groups with masks of course.

Perhaps we'll talk about a book I had already suggested to Claire : Talking about Jane Eyre in Bagdad by May Witwit, Bee Rowlatt

I have one (maybe two) that I can lend to you. Maybe by the end of the year most of you will have read it.

See you soon, keep well, Brigitte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cours de conversation anglaise le 18 janvier suite

Our zoom meeting turned out to be an English walking tour.

My internet connection didn't work so I suggested we meet at the castle 45 minutes later.

At 3.45 five of us turned up

Chantal and I are both members of the St Germain-en-Laye/Winchester MA jumelage and so we decided to show the others the Pecan tree that was planted to commemorate the 30th anniversary of the jumelage, last year. (see photo below)

Why a Pecan tree ? You'll find the answer below if you click on the jumelage link.

After admiring the view of Paris we walked along the vineyards looking at the rows of vines. Of course there were no more grapes !

It was about 4.45 when we heard a park keeper whistle ! Because of the curfew the park was about to close.

Walking through the town we noticed quite a few shops that had closed down  certainly because of the lockdown.

In the end it was a good idea to meet.  So, if the weather is fine and you want to walk send us a message on WhatsApp and if I'm free I'll be pleased to join you.

See you soon, maybe, Brigitte

 

Notre réunion zoom s'est transformée en balade bavardage en anglais. Ma connexion internet ne marchait pas alors j'ai suggéré de se retrouver au château 45 minutes plus tard.

A 15h45 nous étions 5 à s'y trouver.

Chantal et moi sommes membres de l'association de Jumelage St Germain-en-Laye/Winchester MA alors nous avons décidé de montrer aux autres le Pacanier qui a été planté pour commémorer le 30ème anniversaire du jumelage l'an dernier. (voir la photo ci-dessous)

Pourquoi un Pacanier ? Vous trouverez la réponse ci-dessous si vous cliquez sur le lien du jumelage.

Après avoir admiré la vue sur Paris, nous avons longé le vignoble avec les rangs de vignes. Bien sûr il n'y avait plus de raisins !

Il était environ 16h45 lorsque nous avons entendu un gardien siffler! A cause du couvre-feu, le parc était sur le point de fermer. 

En traversant la ville nous avons remarqué un bon nombre de magasins qui avaient fermé définitivement à cause du confinement.

Finalement, c'était une bonne idée de se retrouver. Alors,quand il fait beau et que vous avez envie de marcher envoyez nous un message sur WhatsApp et si je suis libre je serai contente de me joindre à vous.

A bientôt, peut-être, Brigitte

cours de conversation anglaise le 18 janvier

You might be interested in reading extracts from two emails I received today. We could talk about them on Monday 18th especially if there are words or expressions you did not understand. One is from my cousin, Lucienne who is a substitute teacher. She's 72 and used to be a Spanish teacher. She retired a few years ago but had to go back to replace absent teachers as the state of Michigan went bankrupt and she lost about 50% of her pension !!! Can you imagine the same situation in France !

The other email is from one of my oldest school friends, Andrina. We have known each other since we were ten years' old. She moved to Australia when she was in her twenties and we still correspond.

Perhaps, you too may have news to share on the 18th.

So, see you then, Brigitte

Andrina from Brisbane                    Lucienne from Detroit

Peut-être seriez-vous intéressées par des extraits de deux mails reçus aujourd'hui. Nous pourrions en parler le lundi 18 surtout s'il y a des mots ou expressions que vous n'avez pas compris. Le premier est de ma cousine, Lucienne qui est prof remplaçante. Âgée de 72 ans, elle était prof d"espagnol. Retraitée depuis plusieurs années, elle a été obligée de reprendre du service car l'État du Michigan, où elle habite, a fait faillite et sa pension a été amputée de 50% ! Inimaginable en France !

L'autre mail est d'une de mes plus anciennes amies, Andrina. Nous nous sommes connues à l'âge de 10 ans. Elle est partie vivre en Australie lorsqu'elle avait une vingtaine d'années. Nous sommes toujours en contact.

Mais, peut-être que vous aussi vous avez des nouvelles à partager.

Alors, à bientôt, Brigitte

cours de conversation anglaise le 4 janvier

How about Monday 4th January over a cup of coffee or tea at 2.30 p.m.? If it suits you, I'll send you the zoom link.

See you soon, Happy New Year, 'hope it's a good one'  (like Lenon sang) Brigitte

It would be great to talk,via Zoom, about how we spent Xmas and New year during these exceptional  (I hope) times. How about the first week in January ? Let me know and we'll decide on the date and the hour which suits you best.

In the meantime, have a stressless Chrismas and stay safe, Brigitte

Et si on se retrouvait sur zoom le lundi 4 janvier à 14h30 tout en prenant un café ou un thé ? Si cela vous convient, j'enverrai le lien.

A bientôt, meilleurs voeux pour une meilleure année 🤞🤞, Brigitte

Ce sera sympa de se parler, de raconter  comment les fêtes se sont passées en cette période exceptionnelle ( je l'espère).  La première semaine de janvier ? Dites le moi et on fixera la date et l'heure qui vous conviendrait le mieux.

En attendant passez un Noël Zen, soyez prudentes, Brigitte

cours de conversation anglaise en novembre

Don’t wash your hair in the shower!

It’s so good to get a health warning that is useful!

It involves the shampoo when it runs down your body.

I don’t know why I didn’t figure this out sooner. (to figure out=to understand)

I use shampoo in the shower and it runs down my whole body.

Printed very clearly on the shampoo label is: ‘For extra body and volume’

No wonder I have been gaining weight! (No wonder = it’s not a surprise)

Well I got rid of that shampoo and I’m going to start showering with dishwashing liquid instead. (to get rid of = to throw away)

Its label reads ‘DISSOLVES FAT THAT IS OTHERWISE DIFFICULT TO REMOVE’

Problem solved!

If I don’t answer the phone, I’ll be in the shower

 

And it isn't about Trump or the Covid ! It makes a change and might be useful ! Tell me what you think.

See you soon, I hope .... let's be optimistic !

Un peu d'humour .... et ça ne concerne ni Trump ni le Covid !  Ça change et cela pourrait même être utile ! Dites moi ce que vous en pensez.

A bientôt, j'espère ....soyons optimistes!

cours de conversation anglaise le 6 novembre

For those who were supposed to come on Friday, I'm sorry but I won't be able to have you ......

Perhaps you're free on Friday 6th November. If so, please let me know. We'll talk about the text on naturism and the American elections .... Quite a programme !

 

Désolée, pour celles qui pouvaient venir ce vendredi car malheureusement je ne peux pas vous recevoir.

Peut-être que vous êtes libre le vendredi 6 novembre. Merci de me le préciser.  Nous parlerons du texte sur le naturisme et les élections américaines.... Tout un programme !

 

Keep well, Brigitte

reprise des cours de conversation anglaise

Hope you were able to enjoy your post lockdown holidays.

Perhaps you're looking forward to chatting again in English.

If so, please let me know.

As the Covid 19 is still amongst us I'll  host  smaller groups giving you a choice of dates.

So, see you soon, I hope, Brigitte

 

J'espère qu'après le confinement vous avez pu apprécier vos vacances..

Peut-être avez vous envie de bavarder en anglais de nouveau.

Si oui, merci de me le confirmer.

Comme le Covid 19 est toujours parmi nous j'accueillerai de petits groupes et vous proposerai plusieurs dates.

Alors, à bientôt, j'espère, Brigitte

 

et pendant le covid 19......l'activité continue

Début du déconfinement en juin

Conversation anglaise : Brigitte vous a prévu un petit cours dans son jardin le 15 juin.
Do you feel like unwinding after the 3 month lockdown ?
If so I'll be pleased to welcome those who can Monday 15th June at 2.30 p.m. ( as there's no Line Dance yet)
Perhaps we can talk in the garden 🌳🌳 or if not inside 😷
Let me know if you're free and can come.
Avez vous envie de décompresser après 3 mois de confinement ?
Si oui, c'est avec plaisir que j'accueillerai celles qui pourront le lundi 15 juin à 14h30 ( la Line dance n'a pas recommencé encore) dans le jardin ou à l'intérieur.
Merci de me dire si vous pouvez ou pas
So, see you soon, I hope, Brigitte

1er mois de confinement

• Les cours d’anglais, Brigitte a envoyé des « devoirs »
Le 19 mars : ENGLISH HOMEWORK
Le 24 mars : Compare 17th century and 21st Century English
Le 6 avril : Oxford English versus Cockney slang
Le 10 avril : Souvenez vous ..... il y a un an ..... Remember ... a year ago : la recette des hot cross buns d’Eugenia.

 

 

Lafayette et Washington
Œuvre du sculpteur Bartholdi (1834_1904)
Place des Etats Unis (Paris 16ème )

 

 

sortie du 27 mai

Belle sortie de fin d’année pour le groupe de Conversation anglaise, proposée par notre sympathique guide Marc Antoine.
Accueillis par Miss Liberty au jardin du Luxembourg nous sommes partis sur les traces d’illustres américains ayant séjourné à Paris. Belle balade qui nous a conduits du jardin du Luxembourg au Trocadéro en passant par la Concorde.
Certains ont fréquenté, au 27, rue Fleurus (6ème ), le salon de Gertrude Stein qui a vu émerger Hemingway, Fitzgerald, Faulkner, Man Ray pour ne citer que quelques-uns dont on trouve les plaques rues Férou, Vaugirard, et Servandoni
Au 14, Rue Monsieur le Prince une plaque nous rappelle que Richard Wright, petit-fils d’esclaves y a vécu avec sa famille. Son roman, Un Enfant du Pays (1940) devient le premier best-seller jamais écrit par un noir.
Point de ralliement des Américains à Paris, la librairie Shakespeare and Company, rue de l’Odéon, sera le centre de la vie culturelle anglo-saxonne.
Le jazz débarque à Paris avec la ‘sulfureuse’ Joséphine Baker, Duke Ellington, Louis Armstrong et Miles Davis qui fut l’amant de Juliette Greco. Elle renoncera à se marier face à a prohibition des unions mixtes aux Etats Unis. C’est à l’Alcazar, au 53 rue Mazarine que Maurice Chevalier remettra son canotier à Duke Ellington pour ses 70 ans.
La balade aurait été incomplète sans les hommes politiques qui ont marqué les deux pays et qui ont contribué à renforcer les liens d’amitié
Petite pause rue Vaugirard où était installée la Loge des 9 sœurs, loge maçonnique du grand Orient de France fondée en 1778 qui eut une influence particulière dans l’organisation du soutien français à la révolution américaine. Elle est réputée pour avoir hébergé Voltaire et Benjamin Franklin lequel en fut élu vénérable grand maître. Quant au Café Procope, rue de l’Ancienne Comédie, Jefferson, Franklin et John Paul Jones l’ont fréquenté. John Paul Jones, né en Ecosse, s’engagea dans la Marine américaine et devint un héros de la guerre d’indépendance tout comme Lafayette et Rochambeau partis se battre au nom de la liberté.
Au 56, rue Jacob on trouve la plaque commémorative du Traité de Paris (1783) qui met fin à la guerre d’indépendance.
Après notre balade parmi tant d’illustres Américains on comprend que Scott Fitzgerald ait pu écrire dans Gatsby le Magnifique (1928) :

« L’Américain de Paris, c’est ce que l’Amérique a fait de mieux »

 

cours du 16 avril

 

 

Eugenia will be showing us how to make the traditional Hot Cross Buns. Let me know if you can come tomorrow, Tuesday 16th at 2.30.p.m.
Eugenia nous fera des Hot Cross Buns demain, mardi 16 à 14h 30. Merci de me dire si vous pouvez venir.

Historique
Dans de nombreux pays de tradition chrétienne, les petits pains étaient traditionnellement consommés chauds ou toastés le Vendredi saint, avec à leur sommet une croix comme symbole de la crucifixion5. Certains pensent que cette coutume est antérieure à la chrétienté, même si l'usage du terme « hot cross bun » n'est pas attesté avant 17331, et pensent que des petits pains marqués d'une croix étaient consommés par des Saxons en l'honneur de la déesse Éostre (la croix aurait alors symbolisé les quatre quartiers de la Lune)6. Le nom « Eostre » a probablement donné le mot « Easter » (Pâques en anglais)1. D'autres affirment que les Grecs marquaient des gâteaux d'une croix bien antérieurement7.
Selon l'auteur de livres de cuisine Elizabeth David, les rois protestants anglais ont vu dans les hot cross buns un reste dangereux de la foi catholique en Angleterre, car ils étaient cuits à partir de la pâte utilisée pour confectionner l'hostie. L'église protestante a tenté d'interdire la vente des hot cross buns par les boulangers, mais ils étaient bien trop populaires. À la place, Elizabeth I a écrit une loi qui permettait aux boulangeries de les vendre, mais seulement à Pâques et à Noël.

Superstitions
Le folklore anglais comprend de nombreuses superstitions tournant autour des hot cross buns :
• Une d'entre elles dit que les hot cross buns cuits et servis le Vendredi saint ne se gâtent pas et ne moisissent pas pendant l'année qui suit.
• Une autre croyance encourage à les conserver dans un but médicinal : un morceau de hot cross bun donné à un malade l'aiderait à guérir.
• Partager un hot cross bun avec quelqu'un d'autre est supposé garantir l'amitié pendant l'année à veniren particulier si l'on prononce en même temps « Half for you and half for me, Between us two shall goodwill be » (une moitié pour moi et une moitié pour toi, entre nous l'entente régnera).
• À cause de la croix sur les petits pains, certains disent qu'il faut les embrasser avant de les manger.
• Si l'on en emporte lors d'un voyage en bateau, celui-ci ne peut pas chavirer.
• Si l'on les accroche dans la cuisine, on dit qu'ils protègent du feu et font en sorte que tous les pains réussissent. Le petit pain accroché est remplacé chaque année.

Here attached is the recipe for you to print and bring tomorrow.
Ci- joint la recette que vous pouvez imprimer et apporter demain

Hot cross buns recipe

....... and we all enjoyed helping and, above all, tasting the delicious Hot Cross Buns.
Now you all have the recipe it's your turn to try ! Happy Easter to all.

Avons passé un bon moment à 'aider' mais surtout à apprécier les Hot Cross Buns
Vous avez toutes reçu la recette alors à votre tour d'essayer. Joyeuses Pâques à toutes

 

 

 

dav
sdr
dav
dav

Les cours ont commencés le 20 septembre par des révisions : présent simple, présent en + ing, le futur, le prétérit, prétérit progressif, présent perfect…… puis nous avons commencé notre "feuilleton" avec Julia, Rebecca, Gary, Tim et les autres.
https://www.youtube.com/watch?v=DPmtnb8NBog
Mais nous avons aussi appris une danse Hawaîenne avec Martha,

cuisiné un Christmas pudding, chanté des chansons : Happy Xmas de John Lennon, Christmas is all around de Billy Nighy et Another day in Paradise de Phil Collins, bref des cours variés, intéressants et conviviaux.

Merci à Brigitte notre Prof, pour ses cours si sympathiques.